R.W. Premier et deuxième dialogues

Théâtre, deux spectacles inspirés par l’œuvre de Robert Walser, mis en scène par Pascal Crochet, Bruxelles, 2009-2010.

Assistanat de scénographie auprès de Satu Peltoniemi.

 Dans ce projet Pascal Crochet travaille sur le fragment, la fragilité. C’est de cette manière qu’il traduit dans ces deux spectacles le rapport si particulier que Robert Walser entretient avec le monde. Il est attentif aux moindres petites choses de la vie, il sublime tout, pour lui rien n’a d’importance et tout est beau.

Réalisation © Julie FAUCHET

 Le décor se présente comme une installation provisoire, pauvre, voire bancale, comme un éloge de la discrétion, la modestie, ou même la médiocrité célébrées par l’auteur.
Ce sont des panneaux de bois et carton amovibles qui structurent le plateau, le transforment en ville, rue, forêt, chambre. Manipulés par les comédiens, ils cachent, dévoilent, surprennent. Un univers, coloré, lumineux et vivant se construit et se déconstruit à vue d'oeil tout au long du spectacle.

 

R.W. Premier dialogue.

Prix du meilleur spectacle. Prix de la Critique 2009.

 

R.W. Deuxième dialogue.