Identités en boîte

Projet pluridisciplinaire et interactif. En cours...

 

 

Expériences, formes diverses, entretiens, ateliers, en compagnie                 de Nora Kasa-Vubu

Qu'est-ce qu'une identité? Est-elle unique, multiple ou partagée? Est-elle culturelle ou nationale? Est-elle officielle? Est-elle objective ou subjective? Est-elle même définissable?

 

Et si on arrêtait, d'essayer de la mettre en boîte...

"Se faire mettre en boîte"... cette expression date de 1910. Il s'agit d'une image pour parler de quelqu'un qui ne peut se défendre dans une conversation désagréable, et par extension, pour parler de moquerie ou de provocation.

Nous avons choisi comme définition, pour soutenir notre propos, celle de Maurice Rat:  "Mettre en boîte: rendre impossible à une personne tout moyen de répliquer, de se tirer d'affaire".

On comprend bien ici que l'immobilisation, l'enfermement, renvoie à l'impuissance de la personne concernée.

Nous ajoutons à cette expression un autre sens, qui s'inspire sur sa signification première: mettre littéralement quelque chose en boîte ou en conserve. Il s'agit à la fois de stopper son processus d'évolution (de pourrissement pour les aliments) et de standardiser le produit (à des fins commerciales ou autres).

 

Lorsqu'il s'agit d'identité, la "mise en boîte" peut paraître bien pratique pour aborder des étrangers ou des inconnus, mais elle est intolérable pour ceux qui la subissent.

 

 

 

Anecdotes

 

Ma soeur m’a dit un jour, alors qu’elle me rendait visite pendant que je séjournais 

au Brésil: 

« le Brésil te va bien , ma soeur, ce petit côté nonchalant te correspond tout à fait».

Mais qu’est-ce qu’ avoir l’air brésilienne, être brésilienne, se sentir brésilienne,

vouloir être brésilienne, aimer être brésilienne,...?

 

 

 

J’ai demandé récemment à un grand blond aux yeux bleus, avec un léger accent:

«- Tu es flamand?

- Non, je viens de l’Argentine. me dit-il

- Alors tes parents doivent-être allemands...?

- Oui, mon grand-père est un ex-nazi qui a fui après la guerre.

- ......... ??!!

- Non, je plaisante, je suis irlandais!

Mais qu’est-ce qu’ avoir l’air flamand, être irlandais, se sentir allemand,

vouloir être argentin, aimer être «X» , ...?

 

 

 

Je dis souvent aux gens que je rencontre: « je suis chilienne», et on me

répond souvent: «Ah bon? t’as pas l’air...»

Quand on me demande de quelle origine je suis, je dis belge, et on me

répond «non mais tu est bien autre chose aussi non?».

Mais qu’est-ce qu’avoir l’air chilienne, être congolaise, se sentir congolaise,

vouloir être chilienne, aimer être congolaise...?